10 décisions qui ont fait de 2017 une année mémorable

In Non classifié(e) by Valentine Bois

En tant que gardiens de nos propres agendas, on est libre de revenir sur les mois écoulés quand bon nous semble, sans avoir besoin d’attendre la dernière de décembre pour faire le point. Mais pour moi, c’est la période de l’année qui est la plus propice à la réflexion.

Reconnaître et avoir de la GRATITUDE pour les cadeaux que la vie m’a offerts au cours des 12 derniers mois. REMERCIER famille, amis et mentors pour leur amour inconditionnel et soutien envers et contre tout. ETRE EN PAIX avec ce qui ne s’est pas passé comme prévu (voir pas bien passé du tout). Faire de la place pour ALLER DE L’AVANT.

 

Alors voici les 10 décisions qui ont fait de 2017 une année mémorable.

1) Dire au revoir à la vie en entreprise et me former à l’enseignement du yoga. J’ai déjà écrit à ce sujet, ici.

2) Commencer à enseigner le yoga. Il y a une grande différence entre se former à l’enseignement et enseigner le yoga « pour de vrai » et je suis heureuse content d’avoir fait les deux en 2017. D’abord des par des cours gratuits pour prendre confiance. Puis décrocher des cours fixes en studio. Et bien sûr accepter des remplacements pour dépanner d’autre profs malades, en vacances ou impliqués dans d’autres projets qui leur tiennent à coeur. Que du bonheur!

3) Retourner en Afrique du Sud. Je suis amoureuse de la Nation Arc-en-Ciel, avec son énergie positive, la chaleur de son hospitalité, le contraste de ces paysages, sa gastronomie de renommée international, l’abondance de sa faune… et… oui… la place prise par le yoga avec une multitude de studios et d’évènements tout au long de l’année. J’y retourne en 2018, c’est certain.

4) Lire The Book of Joy: Lasting Happiness in a Changing World. Echanges complices entre deux poids lourds spirituels que sont le Dalai Lama et Desmond Tutu sur  la quête du bonheur et de la joie face aux difficultés du quotidien. Inspirant. Emouvant. Le genre de livre vers lequel on se tourne encore et encore. Mets ta main sur un exemplaire!

5) Me lier d’amitié avec mon vélo. J’ai toujours été très fidèle à mes chaussures de course. Une longue histoire d’amour passionnée avec tellement de bons moments (et oui, quelques souffrances aussi). Jusqu’à ce que mon corps décide de me dire ses 4 vérités et m’envoie sous le bistouri pour deux arthroscopies de hanches. La course à pied ne faisait évidemment pas partie du programme de rééducation, contrairement au vélo. Au début, des courtes séances en intérieur, puis progressivement des sorties plus longues en pleine nature qui m’ont permis de créer des liens forts avec ce nouvel ami à deux roues bienveillants envers mes articulations.

6) Méditer. Une fois par jours, tous les jours. Pas besoin de longues séances, 5 minutes sont bonnes à prendre si c’est tout ce dont je dispose dans la journée. L’important c’est la régularité. J’adore les expériences méditatives sur 21 jours avec Oprah & Deepak. La relaxation Nidra avec Dharma Mittra. Les méditations guidées sur youtube. L’improvisation. Non pas que j’aie atteint quelque forme de clairvoyance que ce soit, mais j’apprends progressivement m’ancrer d’avantage dans l’ici maintenant. Tu devrais essayer!

7) Ouvrir un compte FB, enfin. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Et si tu ne suis pas encore ma page, n’attends plus, c’est la meilleure manière d’être au courant de mon actualité @endless8yoga.

8) Adhérer au proverbe “le mieux est l’ennemi du bien”. Plutôt que de toujours essayer d’être madame perfection et d’en attendre autant des autres. Mon nouveau mot préféré: FLAWSOME, la contraction de “flaw” (la faille, le défaut) et de “awesome” (génial, cool). L’idée est simple: personne n’est parfait et c’est ce qui fait la beauté de chacun.

9) Ne pas me priver de vin, fromage ou chocolat. J’ai une approche souple de l’alimentation et je ne me conforme clairement pas à la norme / mode yoga-vegan. Le ratio qui fonctionne bien pour moi, c’est 90% sain, 10% pur plaisir. On ne juge pas, ok?

10) Dépenser mon dernier salaire en entreprise sur de l’art africain. J’ai vu ce tableau dans une galerie à Hout-Bay, juste à côté du Cap et j’ai été émue. Sublime. Cette femme qui me fixait droit dans les yeux… nos chemins étaient faits pour se croiser. Et depuis son arrive en Suisse, ni le froid ni la neige n’ont altéré l’intensité de son regard. Vas-la voir sur ma page Instagram @endless8yoga!

Voilà pour la rétrospection. Tournons maintenant le regard vers l’avant.

 

5 résolutions pour que 2018 soit la meilleure des années. Yeah!

1) Ne plus acheter en ligne. Chaussures, habits, articles de yoga… la liste est longue. Pour éviter bien des déceptions (tout est toujours plus cool en photo, la taille n’est jamais la bonne, etc), favoriser le commerce de proximité, et économiser un peu d’argent. A moins que j’aie vraiment besoin de quelque chose qui ne soit dispo que sur internet. Et à moins que le retour soit gratuit. Pas la peine de tout voir en noir / blanc, pas vrai?

2) Laisser mon téléphone hors de la chambre à coucher. Non pas que je sois totalement accro à la technologie, enfin je crois mais le brain hacking (piratage de cerveau) est bien réel. Alors à la course à l’attention, je choisis le monde des rêves plutôt que celui de la technologie.

3) Devenir une automobiliste (plus) patiente. Passer de studio en studio et d’un cours à l’autre n’est pas toujours sans stress. Alors quand je suis coincée dans les bouchons, derrière un tracteur sur une route étroite ou quand il faut tourner en round pour trouver une place de parc, je remplace les ronchonnements par des profondes respirations pour rester zen et être présente à 100% du début à la fin de chaque classe.

5) Redonner la priorité à ma pratique personnelle. En tant que prof de yoga, on a vite fait de sacrifier sa pratique personnelle au profit de plus de cours à donner. Alors plutôt que d’apprendre mécaniquement l’alignement pour une série de postures et mémoriser des séquences et des instructions, je reprends une pratique perso quotidienne. Faire le plein d’énergie et d’inspiration à partager ensuite avec TOI.

5) Pouvoir plutôt que devoir faire les choses. Une manière de penser différente qui peut potentiellement changer la vie, selon certains. Je suis convaincue de l’importance de célébrer la vie, d’être ouverte à de nouvelles possibilités et de cultiver un esprit positif alors je vais tenter l’expérience. Au rapport dans 1 an.

 

Les choses n’ont pas besoin de changer le monde pour être importantes. – Steve Jobs