3 accessoires qui devraient devenir les meilleurs amis de chaque yogi

In Non classifié(e) by Valentine Bois

Commençons avec une devinette.

On les trouve dans la plupart des studios, ils sont largement sous-utilisés, souvent associés à une faiblesse alors que pourtant ils apportent fun et créativité à la pratique. Tu as deviné de qui je voulais parler? Mais oui, bien sûr, les accessoires ou «props» en anglais.

Soyons hônnetes un instant.

Peu d’ensignants séquencent leurs cours en utilisant des accessoires et quand ils le font, c’est généralement un cours «un peu spécial». Les élèves qui se munissent d’accessoires en entrant dans une salle de yoga sont souvent 1) débutants, 2) en récupération de blessure ou 3) à la recherche d’équilibre ou de flexibilité. Moi par exemple, je ne passais jamais par la case bloc ou sangle, pensant naïvement «je n’en ai pas besoin», jusqu’à des opérations de hanches et mon travail de rééducation pour retrouver longueur et profondeur dans les postures. Et oui, j’étais dans le groupe 2).

Mais ça, cétait AVANT !

Avant ma formation avec Ana Forrest ! Avant de passer d’une approche esthétique «avoir l’air juste» à une approche fonctionnelle «faire juste». Avant de comprendre comment utiliser les accessoires pour éveiller/travailler des parties très ciblées du corps. Avant d’avoir vraiment beaucoup de plaisir à jouer avec mes 3 amis! Laissez-moi faire les présentations.

 

Mon vieux pote le BLOC

Les blocs simples, pas chers et bons à presque tout faire. Ils offrent du support aux hanches et genoux sensibles, aident à trouver l’équilibre dans les postures debout, apportent de la longueur quand la flexibilité vient à manquer… et tellement d’autres choses encore.

Lorsqu’on utilise des blocs, c’est important de ne pas se reposer dessus mais au contraire de garder actives les parties du corps soutenues. C’est une bonne idée de prendre 2 blocs et c’est une encore meilleure idée de les choisir de la même taille, notamment pour les postures assises et le travail en équilibre sur les bras.

A la maison: un gros livre solide, type dictionnaire.

 

Mon nouvel ami le ROULEAU

Contrairement aux coussins qui sont souvent utilisés pour des postures restoratives, les rouleaux ajoutent de l’intensité au travail de la ceinture abdominale (abdos avec rouleau entre les jambes), activent la digestion et décompressent le bas du dos (flexion arrière avec rouleau sous le ventre).

Essentiels mais pas exclusifs à la pratique du Forrest Yoga, les rouleaux sont très simples à fabriquer alors pas d’excuse, on essaie absolument. On prend un tapis de yoga, une grande serviette de plage ou un couverture. On plie en 3 dans le sens de la largeur. On roule. On attache (scotch de carossier ou ficelle). Et voilà, le tour est joué.

 

Ma meilleure copine la SANGLE

Habituellement utilisées pour les étirements en profondeur et le travail d’allongement, les sangles sont magiques pour ouvrir les parties du corps propices aux tensions et contractures, particulièrement, les épaules et les ischio-jambiers. Accessoirement, les sangles permettent aussi de limiter les faux-mouvements.

Utiliser une sangle n’est pas compliqué en soi mais il faut «attraper le coup» alors on prend le temps, on explore et surtout, on respire profondément. Au moment de choisir une sangle, on donne la priorité à la qualité et à la solidité de la boucle; la couleur et la matière sont des éléments secondaires.

A la maison: ceinture, foulard, cravatte ou même la laisse du chien.

 

Voilà comment je vois les choses.

Ce qui me motive, en yoga et dans la vie en général, ce sont les petites victoires. Peu importe qu’elles s’enchaînent à un rythme lent, ce qui compte c’est l’effet progressif. Peu importe qu’elles semblent insignifiantes, ce qui compte c’est de savoir les reconnaître et prendre la peine de les célébrer.

Qu’on se comprenne bien. Je ne suis pas du genre à vérifier sans cesse ma page Facebook pour voir le nombre de likes. Ca n’est pas ma drogue. Par contre, je suis chaque jour sur mon tapis de yoga à approfondir ma pratique avec une curiosité sans cesse renouvellée, explorer et jouer avec mes amis le bloc les «props» à la recherche de ce qui «est juste» et fait du bien à mon corps et mon esprit.

Toujours pas convaincu(e) à 100% des bienfaits des accessoires? Essaie-les tous et fais tes expériences. Tu pourras alors adopter ceux qui correspondent le mieux à ta pratique.

«La vie est faite d’expériences. Plus on fait d’expériences, mieux c’est». – Ralph Waldo Emerson